Calculatrice hypothécaire

 
 

Besoin d'aide? Ne vous gênez pas!

Table du contenu

Calculatrice de paiements hypothécaires

Cette calculatrice de paiements hypothécaires vous aidera à déterminer le coût de la propriété aux taux hypothécaires actuels, en tenant compte, des intérêts, des taxes, de l’assurance des propriétaires et le cas échéant, des frais d’association de copropriétaires. Les valeurs par défaut de la calculatrice de prêt hypothécaire, y compris le taux hypothécaire et la durée du prêt, peut-être facilement ajustées pour refléter votre situation actuelle.

Vous pouvez utiliser la calculatrice de paiements hypothécaires de trois façons : 

  • Déterminer le montant des mensualités d’un prêt hypothécaire, compte tenu des taux hypothécaires actuels et d’un prix d’achat spécifique.
  • Déterminer le prix d’achat maximum d’une maison compte tenu du revenu annuel de votre ménage.
  • Déterminer le prix d’achat maximum d’une propriété, compte tenu d’un budget mensuel spécifique pour la propriété.

Prix de la maison

Le prix de la maison est le montant pour lequel la maison peut être achetée. Ce n’est pas la même chose que le listing price, le prix afficher sur la pancarte devant la maison, qui est seulement le montant pour lequel la maison est mise en vente sur le marché. Le prix de la propriété n’inclut pas les frais de clôture et les frais du prêt hypothécaire. Il s’agit du prix convenu pour l’achat de la maison.

Voyons cela plus en détail. Le prix de la maison, le premier élément, est basé sur vos revenus, le paiement mensuel de vos dettes, votre cote de crédit et votre épargne pour l’acompte. La règle des 36 % est un pourcentage que vous pouvez entendre lors de l’achat d’une maison. Cette règle stipule que vous devez viser un ratio dette/revenu (SDT) d’environ 40 % ou moins, lorsque vous demandez un prêt hypothécaire. Ce ratio aide votre prêteur à comprendre votre capacité financière à payer votre prêt hypothécaire chaque mois. Plus ce ratio est élevé, moins vous avez de chances de pouvoir payer votre prêt hypothécaire.

Comment réduire ses mensualités de prêt hypothécaire

  • Choisir un prêt à long terme
  • Acheter une maison moins chère
  • Verser un acompte plus important
  • Trouvez le taux d’intérêt le plus bas qui vous est offert

Vous pouvez vous attendre à une facture moins élevée si vous augmentez le nombre d’années de paiement du prêt. Cela signifie qu’il faut prolonger la durée du prêt. Par exemple, un prêt hypothécaire de 15 ans sera assorti de mensualités plus élevées qu’un prêt de 25 ans, car vous remboursez le prêt en un temps réduit. Une solution évidente mais néanmoins importante pour obtenir des mensualités plus faibles consiste à acheter une maison plus abordable. Plus le prix de la propriété est élevé, plus vos mensualités seront élevées.

Si vous n’avez pas assez d’économies pour verser un acompte de 20 %, vous allez payer plus chaque mois pour garantir le prêt. Acheter une maison à un prix inférieur ou attendre d’avoir une épargne plus importante pour l’acompte sont deux façons de vous éviter des mensualités plus élevées. Enfin, votre taux d’intérêt a une incidence sur vos mensualités. Et surtout n’oubliez pas, que vous n’êtes pas obligé d’accepter les premières conditions que vous obtenez d’une institution financière.

Taux d’intérêt hypothécaire

Votre taux d’intérêt est le taux auquel vous rembourserez à la banque votre prêt hypothécaire. Les taux d’intérêt sont exprimés en termes annuels. Dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux fixe, le taux d’intérêt de votre hypothèque restera inchangé pendant toute la durée du prêt. Avec un prêt hypothécaire à taux variable, votre taux d’intérêt peut changer après un nombre fixe d’années. Lorsque vous utilisez ce calculateur de prêt hypothécaire, utilisez le taux hypothécaire d’aujourd’hui pour le « taux d’intérêt« .

Dois-je choisir un long terme ou un court terme ?

La durée de votre prêt représente le nombre d’années pendant lesquelles vous remboursez votre prêt. Un prêt à court terme est généralement assorti d’un taux d’intérêt inférieur à celui d’un prêt à long terme, ce qui signifie que vous paierez moins d’intérêts pendant la durée de votre prêt. En revanche, les prêts à long terme offrent des mensualités plus faibles.

Durée du prêt hypothécaire

Parfois appelée « durée du prêt », la durée du prêt est le nombre d’années avant que le prêt ne soit remboursé intégralement. La plupart des prêts hypothécaires ont une durée de 25 ans. Depuis 2011, les hypothèques à taux fixe de 5 ans et de 10 ans sont de plus en plus courantes. Le coût mensuel d’une hypothèque est plus élevé avec un prêt à court terme, mais les intérêts hypothécaires sont moins élevés au fil du temps. Ex ; les propriétaires d’un prêt hypothécaire de 15 ans paieront environ 65 % d’intérêts hypothécaires en moins qu’un propriétaire d’un prêt de 30 ans.

Mise de fonds de la propriété

L’acompte est le montant de la valeur nette que vous investissez sur une maison au moment de l’achat. Par exemple, si vous achetez une maison de 100 000 $ et que vous versez une mise de fonds de 5 000 $, vous aurez une valeur nette de 5 000 $ (5 %) sur votre nouvelle maison. Il se peut que votre acompte ne soit pas la seule somme d’argent requise à la clôture, alors assurez-vous de prévoir dans votre budget les frais de clôture et d’autres éléments.

Assurance des propriétaires

L’assurance de propriétaire occupant est une police d’assurance pour votre maison qui vous protège contre les pertes mineures, majeures et catastrophiques. Tous les propriétaires sont tenus de souscrire une telle protection. Au Canada, les lois varient d’une province à l’autre, mais, en règle générale, votre assurance habitation doit être d’un montant qui couvre le coût de la reconstruction de votre maison. Le coût de l’assurance habitation varie en fonction du code postal et de l’assureur. Il ne faut pas confondre l’assurance de propriétaire occupant avec l’assurance hypothécaire privée, qui est tout autre chose. En plus des impôts fonciers, l’assurance habitation peut être payée en versements égaux avec votre versement hypothécaire mensuel.

Taxes foncières

Les impôts fonciers sont des taxes imposées sur une maison et payées à la ville et/ou aux autorités locales. Le coût de l’impôt foncier peut varier entre un demi pour cent de la valeur de votre maison et deux pour cent ou plus de sa valeur sur une base annuelle. Parfois appelées « impôts fonciers », les taxes foncières sont généralement facturées une fois par an. En plus de l’assurance habitation, les impôts fonciers peuvent être payés en versements égaux en même temps que votre versement hypothécaire mensuel.

Cotisations au syndicat de la copropriété, condo

Les cotisations à l’association des propriétaires sont généralement payées par les propriétaires de condominiums et de maisons dans un aménagement urbain planifié ou une maison de ville. Les cotisations sont payées mensuellement, semestriellement ou annuellement, et sont versées séparément à une société de gestion ou au directeur du syndicat. Les cotisations couvrent les services communs aux locataires et aux résidents. Ces services peuvent comprendre l’aménagement paysager, l’entretien des ascenseurs, la maintenance et l’entretien, ainsi que les frais juridiques. Les cotisations de l’association des propriétaires varient selon l’immeuble et le quartier.

Assurance hypothécaire

L’assurance hypothécaire est un paiement mensuel qui est effectué par le propriétaire du logement au profit du prêteur. L’assurance hypothécaire « rembourse » lorsqu’un prêt est en défaut de paiement. Les paiements sont effectués au profit du prêteur. Ce type d’assurance hypothécaire est connu sous le nom d’assurance hypothécaire privée. D’autres types de prêts nécessitent également une assurance hypothécaire. L’assurance hypothécaire est parfois payée d’avance ou sous la forme d’une prime unique : et elle est parfois payée par le prêteur.

Revenu annuel

Le revenu annuel est le montant des revenus documentés que vous gagnez chaque année. Les revenus peuvent prendre de nombreuses formes, les revenus de la sécurité sociale, les revenus de pension, ainsi que les pensions alimentaires pour enfants. Les revenus non déclarés ne peuvent pas être utilisés à des fins de qualification pour un prêt hypothécaire. Lorsque vous utilisez le calculateur d’hypothèque, utilisez le revenu avant impôt.

Dettes mensuelles

Les dettes mensuelles sont des paiements récurrents, dus mensuellement. Les dettes mensuelles peuvent comprendre les contrats de location de voitures, les prêts automobiles, les prêts étudiants, les pensions alimentaires, les paiements de cartes de crédit. Notez cependant que votre obligation mensuelle sur une carte de crédit est le paiement minimum dû et non le solde total dû. Pour les cartes de crédit sans paiement minimum dû, utilisez cinq pour cent (5 %) de votre solde dû comme paiement minimum dû.

Ratio dette/revenu

Le ratio dette/revenu est un terme utilisé par les prêteurs pour déterminer l’accessibilité financière d’une propriété. Le ratio est déterminé en divisant la somme de vos dettes mensuelles par votre revenu mensuel vérifiable. En général, les approbations de prêts hypothécaires exigent un ratio dette/revenu de 40 % ou moins, bien que les prêteurs autorisent parfois une exception. Notez qu’il peut être déconseillé d’avoir un SDT de 40 %. Un SDT élevé engage une grande partie des revenus de votre ménage dans les paiements de la propriété.

Paiement mensuel

Votre paiement mensuel est votre obligation de remboursement sur votre maison. Il comprend votre paiement hypothécaire, plus les cotisations à l’association des propriétaires, le cas échéant. Votre paiement mensuel changera au fil du temps. Votre facture de taxe foncière changera chaque année, tout comme la prime de votre assurance habitation. Les propriétaires d’un prêt hypothécaire à taux révisable peuvent s’attendre à ce que leurs mensualités changent également après la fin de la période fixe initiale du prêt.

Votre mensualité se compose du capital et des intérêts, et c’est ce que montre notre calculatrice. La partie principale sert à rembourser le montant total que vous avez emprunté. Les intérêts sont un pourcentage du montant emprunté que vous payez à votre prêteur. N’oubliez pas : si le quartier où vous achetez une maison comprend une association de propriétaires, vous pouvez également ajouter les frais de cette association à votre budget de paiements mensuels. Toutefois, ces frais ne seront probablement pas pris en compte dans le calcul de votre mensualité.

Comprendre et calculer l’amortissement

L’amortissement est l’échéancier selon lequel un prêt hypothécaire est remboursé à une banque. Les calendriers d’amortissement varient selon la durée du prêt, de sorte qu’un prêt hypothécaire de 25 ans sera remboursé à un rythme différent de celui d’un prêt de 15 ans ou de 20 ans. Au cours des premières années d’un prêt, les calendriers d’amortissement traditionnels des prêts hypothécaires comprennent un pourcentage élevé d’intérêts hypothécaires et un faible pourcentage de remboursement du principal.

Dans les dernières années d’un prêt, le pourcentage des intérêts hypothécaires diminue et le pourcentage du remboursement du capital augmente. À titre d’exemple, aux taux hypothécaires actuels, la première année d’un prêt, un paiement hypothécaire sur 15 ans se compose de 38 % d’intérêts et de 62 % de capital. Une hypothèque de 25 ans est composée de 72 % d’intérêts et de 28 % de capital. Le paiement du prêt sur 25 ans ne sera pas conforme au ratio 38/62 avant sa 18e année.

Remboursement

Le montant emprunté à la banque est remboursé en partie à la banque chaque mois dans le cadre du remboursement global de l’hypothèque. La part du montant remboursé dans chaque paiement augmente chaque mois jusqu’à ce que le prêt soit remboursé dans son intégralité, ce qui peut être dans 10 ans, 15 ans ou 25 ans. Si la valeur de votre maison baisse, votre pourcentage de fonds propres diminuera malgré la réduction du solde de votre prêt. De même, si la valeur de votre maison augmente, votre pourcentage de fonds propres augmentera d’un montant supérieur à ce que vous avez payé en principal.

Intérêts

Les intérêts sont le montant que vous payez à la banque pour l’emprunt de votre maison. Les intérêts sont payés mensuellement, jusqu’à ce que le prêt soit entièrement remboursé. La part des intérêts est payée à l’institution financière canadienne, chaque mois, et elle diminue en fonction du calendrier d’amortissement de votre prêt. Les intérêts hypothécaires payés pendant la durée de votre prêt sont basés sur la durée de votre prêt hypothécaire et sur le taux d’intérêt de votre hypothèque.

Oui, johanne apelle-moi!